“Le Ballet Folklorique a fait danser les spectateurs. À la fin, des dames aux cheveux gris dansaient contagionnées par le survoltage venu de la scène. Comme l’a révélé l’un des sponsors: “C’est pour cela que le Festival de Spoleto a été créé”...”

The Post and Courier – USA.

“Le plaisir qu'ont les danseurs, les musiciens et les chanteurs de faire tout ce qu’ils font sur la scène fait partie de leur vie d’une façon si manifeste qu’il devient contagieux pour le théâtre entier. Des meilleures conditions de travail ont permis à la compagnie de se perfectionner encore plus dans ses recherches. Les résultats sont surprenants et séduisants. Les intervalles musicaux présentent Daniel Sousa, un virtuose du berimbau, ainsi qu’un mélange entre le pop et le traditionnel qui est incorporé par Dora Santana, plus magnifique que jamais.  Les femmes de la compagnie sont aussi énergiques que les hommes. Ce ne sont pas des “Filles d’Ipanema” et voilà la différence, nette et claire...”

Anna Kisselgoff, The New York Times – USA.


“Une nouvelle tournée nationale nous apporte cette nuit la compagnie avec un nouveau programme et d’une production encore plus spectaculaire, et qui fini avec le public suivant les danseurs et musiciens à l’extérieur du New Jersey Performing Arts Center. La vision des spectateurs dansant sur la place extérieure du théâtre n’est aucune surprise pour ceux qui ont déjà vu de près ce spectacle du Ballet Folklorique de Bahia…”

Anna Kisselgoff, The New York Times – USA.

“ Un Ballet Folklorique puissant vient d’arriver chez nous. Vous pouvez l’appeler “l’explosion brésilienne!” ou même le Riverdanse bahianaise. Comme l’attendaient déjà ses milliers d’admirateurs, le spectacle de la compagnie ne s'est terminé qu’après avoir eu tout le public à ses pieds,  dansant dans les couloirs. Quant il s’agit du Ballet Folklorique de Bahia, tous les commentaires sont au superlatif: le temps opératif est frénétique, la dynamique est numériquement élevée, les mouvements furieux, les couleurs hallucinantes. Rien n’est subtil. De plus personne n'est  pressé de rentrer chez soi…”

The Boston Globe – USA.

“Le Ballet Folklorique de Bahia a vraiment besoin d’une affiche du genre “Attachez vos ceintures!”  avant de commencer ses spectacles. Le show présenté hier soir au Shubert Theater est l’un des plus spectaculaires déjà vus à Boston. Les nouvelles chorégraphies de la compagnie présentent des costumes exubérants, à perdre haleine. Ceux qui ont eu l’occasion d’assister récemment à un spectacle brésilien pourraient être surpris par cette passionnante polyrythmie présentée par une compagnie qui honore sa Bahia natale par la sensualité, l’athlétisme,….

Boston Herald – USA.

“Malgré le froid d’automne, le Ballet Folklorique de Bahia a échauffé la soirée de l’Anderson Theater en présentant un spectacle de 90 minutes, sans intervalle, dans une salle absolument pleine. La compagnie a su capter les sentiments, le décor et la sonorité de la culture brésilienne, riche et vibrante. Toute la scène se couvrait de vie avec ces musiciens, chanteurs et danseurs si énergiques de l’extraordinaire compagnie bahianaise...”

Sun Bulletin – USA.

“Bravoure brésilienne! Au Brésil tout le monde danse, mais personne ne saurait danser, sambater ou jouer la capoeira comme le font ces danseurs du Ballet Folklorique de Bahia…”

The Washington Post – USA.

“Les feux d’artifice et les prouesses du Brésil. Etéignez l’électricité, les danseurs du Ballet Folklorique de Bahia se chargeront de fournir toute l’énergie nécessaire pour le show. On s’ébahit à chaque saut des danseurs sur la scène. Il sera diffice de trouver un groupe de danseurs capable de réaliser de telles prouesses de manière si parfaite...”

The Orange Country Register – USA.

“Avec un spectacle de couleurs, mouvements et d’interprétation, le Ballet Folklorique de Bahia a prouvé que l’Etat le plus célèbre du Nord-est du pays ne produit pas uniquement de grands chanteurs. Il est facile de voir pourquoi c’est la meilleure compagnie du Brésil. En plus de montrer , plein de fierté, les danses d’une forme énergétique et précise, le groupe se présente avec une telle passion qui exprime un aspect important de la forme d’art intégral touvé dans tous les genres africains. C’est un show en soi-même...”

Chicago Sun-Times – USA.

Suivant>